Sous une petite farine pénétrante, deux jeunes cabossés par la vie se croisent devant le « Hors Jeu », boîte de nuit fermée depuis… allez savoir !

Cécile Hoarau vit le monde des mots sous toutes ses formes. Elle joue, écrit et met en scène au théâtre, ce lieu chéri mêlant poésie et politique, intime et collectif. Et pour repousser les limites de son horizon, elle compose des récits de vie et de voyages avec la collaboration de photographes au regard affuté. Depuis peu, cette insatiable passionnée met le cap sur une nouvelle voie : la littérature jeunesse.

Inspiré des « bals la poussière » de La Réunion lontan, sans salle ni artifice, Bal bitim est un dyptique de pièces composées de truculents monologues. À la manière des bals populaires où s’enchaînent les séries séga, zouk ou slow, la Konpani Ibao explore les registres comiques, grinçants, pathétiques ou dramatiques.

Inspiré des « bals la poussière » de La Réunion lontan, sans salle ni artifice, Bal bitim est un dyptique de pièces composées de truculents monologues. À la manière des bals populaires où s’enchaînent les séries séga, zouk ou slow, la Konpani Ibao explore les registres comiques, grinçants, pathétiques ou dramatiques.

Inspiré des « bals la poussière » de La Réunion lontan, sans salle ni artifice, Bal bitim est un dyptique de pièces composées de truculents monologues. À la manière des bals populaires où s’enchaînent les séries séga, zouk ou slow, la Konpani Ibao explore les registres comiques, grinçants, pathétiques ou dramatiques.

Inspiré des « bals la poussière » de La Réunion lontan, sans salle ni artifice, Bal bitim est un dyptique de pièces composées de truculents monologues. À la manière des bals populaires où s’enchaînent les séries séga, zouk ou slow, la Konpani Ibao explore les registres comiques, grinçants, pathétiques ou dramatiques. 

À quoi ça tient, un destin ? Du haut de son Brûlé natal, Victoire Magloire, modeste agriculteur, ne voit le sien qu’en demandant la main de Rolande. Mais les parents de la belle refusent de l’accorder à un paysan illettré comme lui. Déterminé à redorer son blason, Victoire descend à Saint-Denis pour infléchir le cours de son histoire. C’est la Grande Histoire qui le rattrapera.

Pour la Konpani Ibao, vie politique et théâtre masqué font bon ménage. En créant Maskarad en 2018, elle n’avait toutefois pas imaginé que le public, lui aussi, serait masqué deux ans plus tard ! Parlons politique, donc, ou plutôt de la grande farce politicarde et de ses têtes d’affiche : élus du peuple, conseillers, syndicalistes, journalistes, femmes et fils de…

Sur le fronton des écoles, dans les artères des centres-villes, sur les enseignes des commerces, son nom est gravé partout : à La Réunion, Paris, Rennes, Grenoble… Mais qui était vraiment Leconte de Lisle dont nos mémoires ont oublié jusqu’au prénom ? Charles Marie René, poète né à Saint-Paul en 1818, a quitté notre île alors qu’il était encore un jeune homme.

Sur le fronton des écoles, dans les artères des centres-villes, sur les enseignes des commerces, son nom est gravé partout : à La Réunion, Paris, Rennes, Grenoble… Mais qui était vraiment Leconte de Lisle dont nos mémoires ont oublié jusqu’au prénom ? Charles Marie René, poète né à Saint-Paul en 1818, a quitté notre île alors qu’il était encore un jeune homme.

Page 2 of 4 1 2 3 4