Résidence de diffusion #3

Carte blanche

Cie KARANBOLAZ

Vavangaz sou Pyédbwa

Mardi 6 septembre. 19h

« Domoun ». Sergio Grondin travaille actuellement sur l’affaire des « enfants de La Creuse » entre 1962 et 1984, quand plus de deux mille enfants réunionnais ont été arrachés à leur histoire, déportés vers 83 départements métropolitains, dont au moins 215 pour repeupler la Creuse. Il invite le public à partager ses réflexions au travers d’un échange ponctué d’extraits de textes.

 

Cie KARANBOLAZ
La compagnie Karanbolaz, dirigée par Sergio Grondin, investit l’art de la parole, renouvelle les codes de l’oralité, et interroge la place du conteur et du récit depuis 2011. En plus de ses créations, elle organise chaque année Label Parol, un festival annuel itinérant avec des spectacles, des résidences d’aide à la création et des ateliers de formation. Sa démarche artistique favorite ? S’installer durablement sur un territoire, tisser des liens avec les habitants, collecter des matériaux, des histoires singulières du quotidien, et donner aux « sans voix » une parole publique, théâtrale et documentaire. Une démarche populaire et contemporaine qui s’adresse à tous et à chacun en même temps, pour faire tomber les barrières, bouleverser les idées reçues, changer le regard des uns sur les autres, et créer de la curiosité et du désir.
LES RÉSIDENCES DE DIFFUSION
La nouvelle saison du Théâtre sous les Arbres, de mars à octobre, accueille Karanbolaz en résidence de diffusion. Pour la plupart, ce terme « institutionnello-culturel » n’évoque pas grand-chose, alors on vous explique.
Pendant quarante jours, sur Le Port, Karanbolaz va faire connaître ses productions, tisser des liens avec les publics, réduire la distance symbolique entre les œuvres et les personnes, et faire rayonner le Théâtre sous les Arbres dans les quartiers, pour amener tout le monde au Théâtre sous les Arbres. Comment ? En présentant trois fois son dernier spectacle, en nous ouvrant son univers artistique au cours d’une soirée carte blanche Vavangaz sou Pyédbwa, en jouant une forme légère Dan la Kour, et en animant des ateliers et des masterclasses.

Durée : 1h environ

Tout public

De 3 à 7 €

Théâtre sous les Arbres

Avec : Sergio Grondin.

Photo : Cédric Demaison.

Éducation artistique et culturelle
En septembre (8 heures)
Réservée à un groupe scolaire
Restitution publique mardi 4 octobre en lever de rideau à 19h.
———-
Masterclass
Samedi 10 septembre – de 9h à 16h
Dimanche 11 septembre – de 9h à 16h
Pour 12 participant.e.s / Adultes / De 80 à 120 €
———-
Stage d’art de la parole
pendant les vacances d’octobre
du lundi 10 au vendredi 14 octobre – de 9h à 16h
Pour 12 participant.e.s / À partir de 12 ans / De 30 à 130 €

Petite forme hors les murs : DAN LA KOUR
Vendredi 30 septembre. 18h
Lycée Jean Hinglo – Le Port
Tout public / 1h environ / Entrée libre

« Doléans ». Les comédiens de Karanbolaz mettent en place un moment d’échanges autour d’une liste de doléances liées aux thèmes du spectacle : l’environnement, les problèmes sociaux, le vivre-ensemble, etc. Un travail de mise en voix est ensuite mené avec les habitants, dont quelques-uns sont invités à venir dire leurs doléances pendant le spectacle.

Spectacle : MAHAVEL
Mardi 4 octobre. 19h
Jeudi 6 octobre. 19h
Vendredi 7 octobre. 19h
Théâtre sous les Arbres
Récit commun
À partir de 12 ans / 1h20 / De 3 à 13 €

Un petit groupe arrive au milieu de nulle part, sur un îlet nommé Mahavel. Tous ont fui la crise, le trop-plein, le gaspillage, le virus et le reste. Ils sont aux portes d’un monde différent qu’ils vont devoir rebâtir, plus équitablement, plus consciemment. Et faire communauté malgré l’éloignement, l’isolement, ou en tous cas essayer.